Evering Road ~ Tom Grennan

Love is a Losing Game

La nouvelle scène britannique a décidément son lot de jeunes artistes talentueux. Après les succès d’Ed Sheeran, Adele et Lewis Capaldi, c’est au tour de Tom Grennan d’envahir les ondes du monde entier. Du haut de ses vingt-six ans, le jeune chanteur est rapidement devenu un véritable phénomène outre-Manche, et pour cause. Avec sa voix éraillée, ses chansons entêtantes et sa dégaine de bad boy, Tom Grennan se révèle, dès son premier album Lighting Matches sorti en 2018, un formidable interprète, un compositeur brillant et un parolier à la sensibilité unique. Dans son nouvel album Evering Road, peut-être la proposition musicale la plus enthousiasmante de l’année 2021, Tom Grennan nous confie son histoire intime sans complexe, avec un talent immense et une humilité désarmante.

Dans cet album électrisant, survolté et éminemment personnel, le chanteur britannique mêle rythmes insolents, paroles introspectives et puissance vocale pour mieux exorciser ses propres démons. Véritable expérience thérapeutique, récit d’une rupture douloureuse, Evering Road est un cocktail pour le moins explosif, tissé d’émotions brutes et de mélodies inoubliables. En s’inspirant de diverses influences musicales, de la soul au rock, en passant par le rap, l’électro et même le gospel dans son très beau titre Amen, Tom Grennan nous offre un concentré de ce qui se fait de mieux dans le monde de la musique. En nous livrant ses souffrances dans un style rugueux et profondément humain, Tom Grennan parvient à dépasser les clichés de la pop romantique et devient le digne héritier du blues écorché d’Amy Winehouse, une influence revendiquée et très nette dans le sublime dernier titre de l’album, Love Has Different Ways To Say Goodbye.

Déjà connu en France grâce à son titre phare Little Bit of Love, Tom Grennan finit de séduire son auditoire grâce à des compositions aussi éclectiques que poignantes : après Run in the Rain, All Goes Wrong et Found What I’ve Been Looking for sur son premier album, Make My Mind Up, It Hurts, Oh Please et son dernier opus Don’t Break the Heart font d’Evering Road un album abouti doublé d’une pure merveille musicale. Avec autant de trésors à son actif, la créativité bouillonnante et la virtuosité incontestable, le jeune chanteur n’a certainement pas fini de ravir nos tympans et s’affirme sans aucun doute comme un artiste passionné et passionnant à suivre de très près durant les années à venir.

3 réflexions sur « Evering Road ~ Tom Grennan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s