La Panthère des neiges ~ Vincent Munier & Marie Amiguet

En 2019, l’écrivain-baroudeur Sylvain Tesson faisait rêver la France entière en publiant son récit d’aventure La Panthère des neiges. Dans ce nouveau voyage aux confins du monde, l’auteur, qui, des forêts de Sibérie aux chemins noirs de l’Hexagone, a fait du mouvement sa religion, a dû s’initier à l’inertie imposée par la technique de l’affût. Se fondre dans le paysage, passer des heures à observer, oublier les douleurs du corps immobile pour pouvoir « contempler l’errance des princes de la Terre ». Dans l’infime espoir, surtout, d’apercevoir la reine des lieux, une créature qu’il pensait disparue depuis longtemps, la fameuse panthère des neiges.

Cette expédition merveilleuse est aujourd’hui portée à l’écran par le célèbre photographe Vincent Munier et la réalisatrice animalière Marie Amiguet. En parfait complément du livre, le film nous fait voyager sur les hauts plateaux du Tibet, une terre où l’Homme n’a pas encore totalement laissé son empreinte. En-dehors de la tant convoitée panthère des neiges, objet de tous les désirs qui hante la majorité du film par son absence, le documentaire nous donne à voir tous les êtres vivants, tout aussi fascinants, qui peuplent ces paysages désertiques et immaculés : chats de Pallas, renards, pikas, antilopes et ours bruns nous honorent de leur présence dans ces montagnes sacrées. Quelques enfants, rieurs et curieux, destinés à devenir moines bouddhistes, font presque figures d’intrus au sein de ce royaume animal.

Et puis, il y a nos deux aventuriers, Munier et Tesson, toujours humbles, jamais cyniques, parfois poètes. Tels deux enfants à la recherche d’un trésor perdu, l’œil vif et pétillant, ils se font les précieux témoins de ce que le monde sauvage a à nous offrir. Dans leur regard, chaque animal devient la note d’une partition rare, l’incarnation même de la Beauté, la récompense d’une attente qui ne promettait peut-être rien. Accompagnées par le verbe inspiré de Tesson et les connaissances scientifiques de Munier, les images sublimes, envoûtantes, baignées de silence et de lenteur, ne manquent pas de nous renvoyer à l’absurdité de nos vies modernes et effrénées. Nous nous émerveillons alors beaucoup, nous versons quelques larmes et nous frissonnons, pas seulement de froid, devant ce documentaire magnifique et hors du temps.

3 réflexions sur « La Panthère des neiges ~ Vincent Munier & Marie Amiguet »

    1. Coucou Frédéric ! Le film est vraiment très beau, je te souhaite de le voir un jour ! Sylvain Tesson est un écrivain que j’admire beaucoup, et son texte se marie parfaitement avec les images sublimes de Vincent Munier.
      Je ne suis plus très présente sur WordPress ces derniers temps, mais ça fait plaisir de voir que tu es toujours fidèle au poste ! Merci beaucoup pour ta gentillesse Fréderic, à bientôt ! 😊

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s