A propos

À l’origine passionnée par le cinéma, j’ai appris à apprécier le septième art aux côtés de deux grands maîtres : François Truffaut et Clint Eastwood.  Par leur sincérité, leurs obsessions et leurs visions artistiques, ces deux cinéastes m’ont offert des œuvres vibrantes, inoubliables et formatrices, qui m’ont permis de voir le monde différemment, m’ont ouvert les portes de la vraie vie et m’ont convaincue profondément du pouvoir initiatique du cinéma. Viscéralement amoureuse de films tels que Paris, Texas, Les Lumières de la ville, Before Sunrise, Vice-Versa, Mon Voisin Totoro ou encore In the Mood for Love, je ne m’intéresse désormais plus qu’à un cinéma centré sur l’humain et capable de porter un regard lucide et authentique sur le monde qui est le nôtre.

Depuis peu, ma route s’est quelque peu détournée du grand écran pour se diriger vers le monde des séries télévisées. Avec leurs personnages complexes, leurs précieuses leçons de vie et leurs nombreux épisodes, les séries sont pour moi l’essence même de l’attachement, de l’identification et de la catharsis propres aux œuvres de fiction. Je ne compte plus les séries qui m’ont fait rire, pleurer, frissonner, et qui m’ont surtout appris à évoluer et à m’accepter telle que je suis. Des séries exceptionnelles telles que Sense8, Crazy Ex-Girlfriend, Friends, The Mindy Project, One Tree Hill, Lost et Master of None m’accompagnent toujours au quotidien, dans mes doutes et mes combats, dans mes joies comme dans mes peines.

La littérature et la musique font aussi partie intégrante de ma vie de tous les jours. Je ne pars jamais nulle part sans un livre dans mon sac ou sans une chanson dans mes oreilles. J’aime la fébrilité de Stefan Zweig lorsqu’il compose avec les passions humaines. J’aime la puissance émotionnelle de Freddie Mercury lorsqu’il chante à la vie et à la mort. J’aime l’acuité de Gillian Flynn lorsqu’elle plonge à corps perdu dans la perversité de notre monde actuel. J’aime la simplicité du Petit Prince, dans son amour pour les hommes et la nature. J’aime la douceur de Charlie Mackesy quand il nous invite à la persévérance et au bonheur. Je me retrouve dans la douleur d’Amy Winehouse, la sensibilité de Lewis Capaldi, la singularité de David Bowie.

Airsatz a été créé en 2015 et évolue au gré de mes humeurs, de mes projets, de mon rythme de vie. Aujourd’hui, en 2021, ce blog continue à vivre pour vous faire partager mes coups de cœur, mes coups de foudre et mes coups de blues en toute liberté et subjectivité. Ici, la discussion est ouverte et les commentaires sont les bienvenus. Bonne visite à toutes et à tous !

8 réflexions sur « A propos »

  1. In the mood for love.. wong kar wai j’adore ce film. Il y a 9 ans maintenant, j’ai débuté ce blog par une note sur ce film. La musique est à tomber tout comme les images, le jeu des acteurs et cette fin qui me bouleverse à chaque fois 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Merci de t’être abonnée, je suis allée voir le tien et j’adore ce que tu fais! je suis quelqu’un de sincère, même si tu t’étais abonnée, et que je n’aimais pas ce que tu faisais, ton contenu, je serais passée outre! Une personne qui parle avec passion ça j’aime! A bientôt!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :