Mes 3 séries pour survivre au confinement

Après deux semaines de confinement, nous en sommes tous au même point : nous tournons en rond dans nos espaces réduits, à nous demander quand cette situation exceptionnelle prendra fin et quand nous pourrons enfin retrouver les joies du monde extérieur. En attendant, il faudra prendre notre mal en patience, et rien de mieux qu’une bonne série pour nous y aider ! Légères, drôles et attendrissantes, voici trois séries télévisées parfaites pour ensoleiller vos longues journées d’ennui et traîner sans scrupule devant vos écrans, en compagnie de votre chat, de votre plaid et d’une bonne dose de comfort food.


Zoey’s Extraordinary Playlist

Zoey est une super-héroïne. Son super-pouvoir ? Entendre les pensées et les sentiments les plus enfouis des personnes qui l’entourent, et ce en chanson ! À travers des numéros musicaux tantôt entraînants tantôt émouvants, c’est tout le mal-être des personnages qui s’exprime : deuil, angoisse parentale, quête de soi et solitude affective font de Zoey’s Extraordinary Playlist une série profondément humaine. En plus d’avoir la responsabilité d’aider tous ceux qu’elle entend pousser la chansonnette, Zoey doit gérer ses indécisions sentimentales, entre son meilleur ami Max et Simon, son collègue séduisant et fiancé, son tout nouveau boulot de manager et la maladie dégénérative qui affaiblit son père de jour en jour. Grâce à des personnages tous attachants, des acteurs excellents et des reprises musicales éclectiques (des Beatles à Cyndi Lauper, en passant par Gnarls Barkley, The Clash et les Destiny’s Child), la série nous invite de façon toujours bienveillante à plus d’écoute et d’entraide au sein des relations familiales, amicales et amoureuses. Une comédie dramatique et musicale pleine de tendresse, qui réserve son lot de déhanchements, de rires et de larmes !


Gilmore Girls

Il fait bon vivre dans la petite ville américaine de Stars Hollow : le climat y est toujours clément, le taux de criminalité inexistant et le café y coule à flots. C’est dans ce cadre idyllique que vivent Lorelai Gilmore et sa fille Rory, qui entretiennent une relation extrêmement fusionnelle. Pendant sept saisons et un revival de quatre épisodes, nous suivons les aventures ordinaires de ces deux femmes indépendantes : les cours que Rory suit dans le lycée privé de Chilton, le travail de Lorelai à l’Independence Inn, leurs petits déjeuners au café de Luke, leurs dîners du vendredi soir chez Emily et Richard, les parents bourgeois de Lorelai, leurs « movie nights » à réciter les répliques par cœur et à s’empiffrer de pizzas, ainsi que leurs disputes inoffensives et leurs histoires d’amour toujours très mignonnes. Pas de suspense haletant ni d’intrigue à couper le souffle dans Gilmore Girls : juste le quotidien dans son plus simple appareil, saupoudré d’une bonne dose d’optimisme. Avec ses lieux récurrents que l’on finit par connaître comme notre poche, ses dialogues savoureux et sa myriade de personnages familiers, Gilmore Girls est une série devant laquelle on se sent bien, comme à la maison.


Community

Parce que Scrubs est bien trop déprimante avec son contexte médical et qu’on a déjà tous revu mille fois les épisodes de Friends, il est grand temps de se replonger dans Community, l’une des meilleures séries comiques de tous les temps. Cette série chorale nous embarque aux côtés de Jeff, Britta, Abed, Annie, Troy, Shirley et Pierce, des adultes de tous âges de retour à la fac pour reprendre leurs études. Grâce à un humour hyper-référencé, des personnages tous différents et une énergie communicative, Community revisite le genre de la sitcom de façon extrêmement intelligente, dans des épisodes particulièrement savoureux, qui résonnent comme de vrais hommages décomplexés à la culture geek. Au fil des six saisons, la dynamique de groupe s’étoffe, les liens se renforcent et nos cœurs fondent de plus en plus pour cette bande de potes totalement insolite et déjantée. On y trouve également de nombreuses idées pour s’amuser en espace confiné : construire des « blanket forts », faire des batailles d’oreillers, organiser des parties de paintball en intérieur, ou encore animer son propre talk-show domestique. De quoi passer le temps comme il se doit dans son salon !


Autres idées séries pour survivre au confinement : Crazy Ex-Girlfriend, Sense8, Master of None, The Good Place, The Mindy Project, Downton Abbey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s